Cuisine asiatique,  Recettes du monde,  Végétarien

Guo tie au potiron et shiitatake 南瓜锅贴

Le nouvel an chinois 农历新年, connu sous le nom de « fête de printemps » approche à grands pas. L’année du chien de terre débutera le 16 février 2018; c’est un moment très important pour de nombreuses communautés asiatiques à travers le monde entier.
Comme mon mari a quelques collègues asiatiques, qui sont devenus des amis avec le temps, c’est une moment que nous aimons marquer, nous aussi, en dégustant des plats asiatiques; d’ailleurs, ce ne sont pas les plats asiatiques qui manquent sur le blog! 

Aujourd’hui, je vous présente une nouvelle recette de raviolis chinois, croustillants et fondants à la fois. Ces raviolis chinois sont grillés puis cuits dans un petit fond de liquide. J’ai déniché cette recette chez Margot Zhang sur le blog « Recette d’une Chinoise »; elle nous concocte toujours de bons petits plats! 


Guo tie au potiron et shiitatake 南瓜锅贴 cuisine chinoise



J’ai déjà réalisé cette recette plusieurs fois, avec différentes courges: courge musquée, potiron …et cette fois-ci une courge butternut. La farce est toujours parfumée et délicieuse et cela grâce aux cinq épices et aux champignons. Si vous ne trouvez pas de shiitakes séchés, vous pouvez utiliser des frais, en augmentant la dose. Pour gagner du temps, vous pouvez réaliser votre farce la veille.

Guo tie au potiron et shiitatake



J’ai augmenté un peu la dose de pâte à raviolis, mais malgré cela, il m’est resté un peu de farce.


Guo tie au potiron et shiitatake 南瓜锅贴 cuisine chinoise


Difficile de vous dire combien de temps de préparation nécessite la recette; tout dépend de votre dextérité en matière de raviolis! Le pliage des raviolis n’est pas toujours aisé, mais au bout d’un moment, ça devient plus facile. Pour les réaliser, aidez-vous de la vidéo suivante.

Guo tie au potiron et shiitatake 南瓜锅贴 cuisine chinoise

Guo tie au potiron et shiitatake :


Ingrédients/ pour 20 raviolis


Farce

  • 25 g de shiitakes séchés ou 130 g de shiitakés frais 
  • 1 oignon nouveau
  • 400 g de courge (butternut, courge musquée, potiron …)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à café d’huile de sésame
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe de sauce soja claire
  • 1/2 de sel
  • un peu de poivre
  • un peu de cinq épices en poudre


Pâte

  • 150 g de farine de blé de type 55 
  • 100 g d’eau bouillante environ 

Cuisson 
  • 1 c à c rase de farine
  • 1 c à c de vinaigre de riz noir 
  • 50 ml d’eau
  • Huile d’arachide ou colza



La farce (peut être réalisée la veille)


Faites tremper les shiitakés séchés dans l’eau très chaude pendant au moins 1 heure.


Épluchez la courge, coupez-la en petites cubes de 2 cm de côté environ et faites cuire à la vapeur pendant 20 minutes à feu moyen ou 10 min à l’autocuiseur.

Quand les shiitakes sont ramollis, rincez-les rapidement et essorez-les en les pressant entre les mains. Coupez-les ensuite en brunoise.

Hachez la ciboule et l’ail, faites chauffer 1 c. à soupe d’huile d’olive dans une poêle, faites revenir l’ail et la ciboule à feu fort pendant quelques secondes, ajoutez les shiitakes, continuez à mélanger pendant 1 minute environ. Ajoutez la sauce soja, mélangez de nouveau et sortez-les de la poêle, laissez-les refroidir.

Ajoutez la brunoise de shiitakes refroidis au le potiron. Ajoutez les cinq épices en poudre, le poivre, le sel et l’huile de sésame. Mélangez et réservez.




La pâte

Dans un cul de poule, versez la farine en réalisant un puits, ajoutez l’eau bouillante petit à petit, mélangez en même temps constamment à l’aide de baguettes ou d’une cuillère en bois. Arrêtez de versez l’eau dès que la pâte devient collante ou que toute la farine est absorbée.


Laissez reposer pendant 2 à 3 minutes en couvrant d’un linge ou une assiette.
Pétrissez la pâte pendant 2 à 3 minutes jusqu’à ce que la boule soit lisse et homogène. Laissez-la reposer de nouveau pendant 15 minutes en couvrant comme précédemment. Cette étape rendra la pâte plus molle; celle-ci doit être souple et non collante.



Pliage


Ramollissez la pâte pour en faire une boule facile à manipuler. Formez un boudin fin, coupez en 20 morceaux de taille égale.



pâte à raviolis chinois



Saupoudrez généreusement de farine le plan de travail.

Roulez chaque morceau de pâte pour en faire une boule. Aplatissez-les en petites galettes avec la paume de la main, puis au rouleau. L
es disques de pâte doivent être plus épais au centre afin de ne pas se détremper trop rapidement.

Mettez une bonne cuillère à café de farce au centre du disque rond que vous tiendrez au centre de la main, pliez le disque en sa moitié pour lui donner la forme de demi-lune.  Suivez la même vidéo pour la suite du pliage.


Guo tie au potiron et shiitatake 南瓜锅贴 cuisine chinoise
ravioli chinois



Cuisson:

Dans un petit verre, mélangez 1 c. à café rase de farine, 1 c. à café de vinaigre de riz noir et 50 ml d’eau.

Chauffez 2 c. à s d’huile dans une grande poêle ou sauteuse, suffisamment  pour couvrir toute la surface de la poêle. Disposez les guo tie côte à côte dans l’huile chaude, sans qu’ils se touchent, laissez-les dorer à feu moyen pendant 3 à 5 minutes.



Guo tie au potiron et shiitatake 南瓜锅贴 cuisine chinoise



Quand les guo tie sont bien dorés dessous, remuez bien le mélange du petit verre et versez le liquide rapidement dans la poêle (sur les côtés, mais non directement sur les guo tie). Attention aux éventuelles éclaboussures !

Mettez un couvercle immédiatement et laissez cuire pendant 3 à 5 minutes, il faut que le mélange liquide s’évapore complètement.

Servez aussitôt, avec le côté croustillant vers le haut.



Guo tie au potiron et shiitatake 南瓜锅贴





Guo tie au potiron et shiitatake 南瓜锅贴



Vous aimez les raviolis chinois, vous serez peut-être friands des jiaozi au porc, les gua bao taïwanais ou des baozi au porc et chou chinois.





Avec cette recette, je participe au défi « Nouvel an chinois » du site « Recette de cuisine ».



19 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.