Apéritifs,  Cuisine créole,  Recettes du monde

Rougail pistache / rougail dakatine

Direction La Réunion, à la recherche du soleil, de ses couleurs et ses saveurs!

J’ai découvert depuis peu le rougail pistache grâce à une collègue de travail réunionnaise. Elle m’a ainsi appris qu’à La Réunion, les cacahuètes sont appelées pistaches, d’où le rougail pistaches qui est en fait un rougail cacahuètes.  

J’ai adoré sa tartinade que nous avons dégusté sur des toasts de pain. Il fallait à tout prix que je partage avec vous cette délicieuse découverte qui donnera une note exotique à vos apéros ou accompagnera à merveille vos grillades!



rougail pistache



J’ai testé 2 façons de réaliser ce rougail pistache, avec et sans cuisson.


Pour la version sans cuisson, avec du beurre de cacahuète, je me suis inspirée de sa réalisation; comme c’est une recette qu’elle réalise au pifomètre, je suis partie des ingrédients qu’elle a utilisés et j’ai concocté ma petite recette.

Pour la version avec cuisson, j’ai suivi la vidéo de feu Christian Antou, célèbre cuisinier, ambassadeur de la cuisine réunionnaise.

Le rougail pistache réalisé à base de pâte d’arachide porte le nom de rougail Dakatine, du nom de la marque strasbourgeoise commercialisée sur l’île. La Dakatine est obtenue par broyage de cacahuètes; c’est un aliment incontournable de la cuisine créole depuis les années 60. Elle est utilisée dans le rougail pistache, le cari de poulet…

A La Réunion, le rougail pistache est servi frais, en accompagnement de riz cantonnais, de grillades de viande ou poisson.
C’est un plat crémeux, épicé; à vous de doser selon vos goûts, moi, j’y suis allée doucement.



Rougail pistache / rougail dakatine



Le résultat des deux rougails est différent, mais les 2 sont délicieux et ont déjà séduit ma famille et mes amis! Difficile de dire lequel je préfère! 
Il ne vous reste plus qu’à tester vous-même pour faire votre choix! 



Rougail pistache / rougail dakatine



Rougail pistache (avec cuisson)

Préparation: 15 min
Cuisson:20 min environ

Ingrédients/
  • 2 gros oignons
  • 200 g de cacahuètes salées grillées à sec
  • 500 g de tomates
  • 2 piments oiseaux (+/_ selon les goûts)
  • Gingembre (3 cm pour moi) ou zeste de combava
  • Sel, poivre
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • Oignon vert


Ciselez les oignons.

Pelez les tomates; pour cela, faites une incision en croix au sommet de chaque tomate; faites bouillir de l’eau et plonger les tomates 6 sec dans l’eau bouillante, puis plongez-les dans un récipient d’eau froide (+glaçon), retirez la peau et coupez-les en dés.

Pilez ou mixez finement les cacahuètes.

Écrasez les piments au pilon avec un peu de gingembre frais ou de combava. 

Dans une cocotte, versez l’huile; lorsqu’elle est chaude, ajoutez les oignons et laissez-les cuire quelques minutes en remuant (ils doivent roussir un peu).
Ajoutez le piment écrasé avec le gingembre ou le combava. Salez très légèrement car les cacahuètes utilisées dans la recette sont salées.

Ajoutez les dés de tomates, et poursuivez la cuisson, à feu doux, une dizaine de minutes à couvert jusqu’à ce que la tomate soit réduite en purée.




Ajoutez ensuite les cacahuètes mixées. Poursuivez la cuisson une dizaine de minutes. La préparation va s’épaissir et devenir pâteuse; si besoin, détendez-la avec un peu d’eau.



Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Réservez au frais.

Ciselez le vert d’oignon et ajoutez-les sur le rougail au moment de servir.



—————————————————————————————–



rougail pistache




Rougail dakatine

  • 3 tomates moyennes
  • 2 c à s de Dakatine (pâte d’arachide)
  • 1 oignon (rouge pour moi)
  • 1 gousse d’ail
  • piment oiseau (selon les goûts)
  • sel, poivre
  • Le vert d’1 oignon de printemps
  • facultatif: cumbava ou gingembre frais


Pelez les tomates; pour cela, faites une incision en croix au sommet de chaque tomate; faites bouillir de l’eau et plonger les tomates 6 sec dans l’eau bouillante, puis plongez-les dans un récipient d’eau froide (+glaçon), retirez la peau et coupez-les en dés.

Ciselez finement l’oignon.

Épluchez l’ail et pilez-le avec les piments et un peu de zeste de combava( ou un peu de gingembre frais).

Dans un bol, mélangez les dés de tomate, l’oignon ciselé, le mélange piment-ail-combava et la pâte d’arachide Dakatine. Le mélange va se détendre; si besoin , ajoutez un peu d’eau pour obtenir la consista,ce souhaitée. 

Salez, poivrez.

Réservez au frais.

Ciselez le vert d’oignon et ajoutez-les sur le rougail au moment de servir.

18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.