Pains et pizza,  Plats,  Tartes et quiches,  Végétarien

Pissaladière

Aujourd’hui, direction la Provence avec cette belle tarte salée qui sent bon le soleil! Si vous aimez les oignons, vous allez adorer cette tarte à déguster chaude ou froide. 

La pissaladière est une spécialité de la région niçoise. Elle est confectionnée à partir de pâte à pain et est souvent considérée plus comme une pizza qu’une tarte salée. Je ne sais pas si ma version est proche de la véritable pissaladière niçoise, mais c’est la version que j’ai l’habitude de préparer et qui fait l’unanimité à la maison ( … à part une récalcitrante aux anchois !).


cuisine provençale




N’ayez pas peur de la quantité d’oignons, la pissaladière doit comporter une bonne épaisseur d’oignons préalablement confits. Sur la photo, je n’avais pas tout à fait 1 kg d’oignons, mais quand tu as une envie de pissaladière, difficile d’y résister! 

Pour raccourcir le temps consacré à la recette, vous pouvez acheter de la pâte à pain toute prête. 

Allez, à vos couteaux et vos mouchoirs …. ou masque de plongée ou lunettes de ski pour certains, car vous voilà de corvée d’oignons !!! 


Pissaladière



Pissaladière

Préparation: 30 min
Repos: 1 h 30
Cuisson: 20+30 min

 Pâte à pain:

  • 300 g de farine 
  • 20 g de levure de boulanger fraîche
  • 2,5 cl d’huile d’olive
  • 3 g de sel
  • 12 cl d’eau environ 

Garniture:

  • 1 à 1,2 kg d’oignons paille
  • 2 gousses d’ail en chemise
  • une dizaine d’olives noires
  • une douzaine d’anchois à l’huile
  • 2 c à s d’huile d’olive 
  • 1 brin de thym, 1 feuille de laurier,
  • sel, poivre

Pâte à pain:

Délayez la levure avec 5 cl d’eau tiède et laissez lever 15 min.

Dans la cuve du robot, versez la farine et le sel, ajoutez l’huile d’olive et la levure diluée. Pétrissez 5 à 10 min à vitesse moyenne en ajoutant petit à petit 12 cl d’eau environ jusqu’à obtenir une pâte lisse et élastique.

Formez une boule, couvrez d’un linge propre humide et laissez pousser dans un endroit tiède 1 heure environ; la pâte doit doubler de volume.


Garniture:

Rincez les anchois sous l’eau fraîche.


Épluchez et coupez les oignons en lamelles.

Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et versez-y les lamelles d’oignons. Ajoutez l’ail en chemise écrasée avec le dos d’un couteau.Salez, poivrez. Ajoutez la feuille de laurier, le thym et l’ail. Faites cuire à feu très doux, sans les colorer, en remuant régulièrement à la cuillère en bois, pendant 20 à 30 min. Au bout de 15 min de cuisson, ajoutez 4 filets d’anchois, ceux-ci vont fondre et donner plus de goût à votre confit d’oignon. En fin de cuisson, les oignons doivent être fondants. Retirez les branches de thym, le laurier et l’ail. Laissez refroidir.

 
Dégazez la pâte. Étalez-la sur un plan fariné avec un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 5 mm pour obtenir un grand rectangle. Placez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

Étalez la compotée d’oignon de façon régulière, disposez dessus les olives et les anchois. Laissez lever 15 min environ.




Préchauffez votre four à 220°C. Enfournez votre pissaladière et baissez la température du four à 190°C. Faites cuire 25 min environ.

Faites cuire 20 à 30 min.

Servez tiède ou froid.






cuisine provençale


13 commentaires

  • Lavande

    Récalcitrant(e) aux anchois … tiens, chez toi aussi 😉 Et chez moi, en plus ce sera les olives !!! Peut-être que je pourrais mettre des anchois frais marinés à l'huile (ça, ça passe).
    Gros bisous de BXL

  • Gut

    Je la réalisais comme toi avant mais si je me régalais bien avec je ne retrouvais pas vraiment le goût de la pissaladière alors je me suis mise à chercher pourquoi ? en fait c'est parce que je ne faisais pas de pissalat (d'où le nom be la pissalière) qui est un mélange d'anchois et de sardines ! Depuis je la réalise toujours ainsi et je me régale encore plus qu'avant !! Tu devrais essayer car ta pissaladière a déjà tout pour plaire ! Gros bisous Lou

  • Coco de Nice

    elle est tout à fait bien cette pissaladière
    chez nous, à Nice, on achète le pissalat, cette purée d'alevins de sardines et d'anchois et autres résidus de ces petits poissons qui sont mis à macérer dans la saumure avec divers ingrédients et que je trouve au marché aux poissons dans le Vieux Nice ou au Cros de Cagnes. Je m'en sers en sous-couche entre la pâte et les oignons confits. J'en tartine un fine couche sinon c'est trop salé. Je ne suis pas fan des anchois mais avec le pissala, ça passe très bien. En fait dans le temps, ça servait à saler les plats mijotés, ça remonte aux temps des Romains. Je m'en sers dans la ratatouille parfois, pour la saler et autres plats mijotés. Bref, bravo pour ta pissaladière. Effectivement, on ne lésine pas sur les oignons, ils vont confire durant 30 à 45mn, à feu doux, je rajoute un peu d'eau pour ne pas qu'ils sèchent et brûlent. Et en fin de cuisson, un peu de sucre pour les faire dorer, légèrement caraméliser). On adore ça chez nous et j'en fais souvent. Tu me donnes envie. Bizzz et très bonne fin de journée

  • Nathalie

    Miam!! je la prépare aussi et avec le pissalat que je prépare maison et c'est tellement bon! chez nous aussi il y a des récalcitrants aux anchois mais ils ne font pas l'unanimité alors on se régale quand même. Elle est superbe ta pissaladière et ça sent tellement bon l'été!! Bises

  • Not parisienne

    Coucou, j'adore la pissaladière, mais ne consommant plus de poisson, je vais réfléchir à une version "sans" 🙂 La tienne a l'air très bonne, et il est simple de retirer les anchois 🙂 bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.