Brioches,  Desserts

Fougasse au chocolat, de Benoît Molin

L’été est souvent le temps des retrouvailles en famille ou entre amis autour d’un bon repas ou d’un goûter. Que diriez vous d’une bonne brioche garnie de crème au chocolat?

Il y a quelques temps, j’ai eu l’honneur de rencontrer le chef Benoît Molin lors d’un atelier culinaire chez Guyader Gastronomie . A cette occasion, il nous avait offert 2 de ses livres dont « Les meilleurs fougasses » d’où est extrait cette méga-fougasse pour méga-gourmands! 


Fougasse au chocolat, de Benoît Molin



Ok, elle est vraiment très grande, mais, découpée en carrés, elle n’a pas fait un pli auprès de mes collègues de travail! Ils ont apprécié sa garniture au chocolat, pas trop sucrée et le moelleux de la pâte.
Un carré, deux carrés… je peux vous dire que certains ont bien cédé au péché de la gourmandise …moi la première! 

Comme toute brioche, cette fougasse au chocolat demande de la patience, mais ça en vaut vraiment le coup. Et vous verrez, rien de bien compliqué dans sa réalisation!

La recette ne précisait pas à quel instant incorporer les pépites de chocolat (des chunk de chocolat pour moi), je les ai ajoutées avant le temps de repos au réfrigérateur.

Benoît Molin donne à ses fougasses des formes crénelées, réalisées avec un emporte-pièce. Comme préconisé sur la recette, j’ai mis un peu de crème pâtissière et pépites de chocolat au centre, mais celle-ci est restée sur la plaque à pâtisserie; une prochaine fois, je serais moins bête et je ne découperais que la pâte de dessus( je vous le précise dans la recette)!


cuisine provençale



Pour les photos, vous m’excuserez; je n’avais pas vraiment prévu de publier cette recette, car je me savais pressée par le temps pour faire les photos; mais vu le succès de cette fougasse auprès de mes collègues, je partage avec vous la recette avec les quelques clichés pris « à l’arrache » entre 2 tâches ménagères ! 




Fougasse au chocolat, de Benoît Molin




Fougasse au chocolat, de Benoît Molin

Préparation: 45 min
Repos: 3 h
Cuisson: 25-30 min 

Ingrédients/ 6 personnes
La pâte:
  • 20 g de levure de boulanger fraîche
  • 20 cl de lait tiède
  • 500 g de farine de type 55
  • 50 g de sucre
  • 10 g  8 g de sel
  • 2 oeufs moyen
  • 100 g de beurre mou (demi-sel pour moi)
La garniture:
  • 20 g de farine
  • 20 g de Maïzena
  • 50 cl de lait
  • 1/4 de gousse de vanille
  • 30 g de chocolat noir
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 50 g de sucre
  • 6 c à c de pépites de chocolat (chunks pour moi)
  • 1 oeuf + 1 pincée de sel  un peu de lait

Délayez la levure dans le lait tiède et laissez reposer 15 min.

Mélangez la farine, le sucre et le sel. Disposez-les en puits sur le plan de travail, versez au centre la levure délayée et les oeufs battus. Mélangez. Pétrissez la pâte 10 min; selon les besoins, ajoutez un peu d’eau ou de lait.
Lorsque la pâte ne colle plus aux doigts ajoutez le beurre mou petit à petit et continuez à pétrir: la pâte doit être souple, lisse, élastique et non collante. Formez une boule, couvrez-la d’un linge humide et laissez-la lever 1 h dans un endroit tiède (la pâte va doubler de volume).

Préparez la garniture: Faites chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue en deux et le chocolat cassé en morceaux, remuez de temps en temps.

Dans un saladier, battez les jaunes d’ oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez petit à petit, sans cesser de fouetter, la farine et la Maïzena tamisées.

Détendez le mélange avec la moitié du lait et fouettez sans faire mousser. Versez le mélange dans la casserole contenant le reste de lait et portez doucement à ébullition sans cesser de remuer, jusqu’à épaississement. Retirez du feu.

Rabattez la pâte, incorporez 5 c à s de pépites de chocolat et pétrissez-la quelques instants puis gardez-la 45 min au réfrigérateur.

Etalez-la sur un plan fariné, tartinez la crème pâtissière sur une moitié en laissant une marge de 2 cm ( réservez 1 c à s pour la suite), repliez l’autre moitié sur la première, donnez un léger coup de rouleau pour égaliser.
Découpez-y des disques à l’aide d’un emporte-pièce ou d’une petite tasse: un trou au centre (sur la première abaisse uniquement) et plusieurs petits créneaux sur les côtés. Laissez lever 1 h.

Préchauffez le four à 210°C ( th 7).

Déposez au centre de la fougasse 1 c à s de crème pâtissière et 1 c à s de pépites. Disposez la fougasse sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Dorez-la à l’oeuf battu avec une pincée de sel (ou avec du lait , comme moi).

Faites cuire 25-30 min au four en baissant la température à 180°C (th 6) au bout de 5 min.

Fougasse au chocolat, de Benoît Molin
Fougasse au chocolat, de Benoît Molin



12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.