Cuisine asiatique,  Entrées,  Recettes du monde,  Soupes et veloutés

Soupe miso

Après la réalisation de mon bouillon dashi, je en pouvais pas ne pas vous proposer de recette de soupe miso.

La soupe miso est un incontournable de la cuisine japonaise comme le riz. Elle est plus considérée comme boisson que comme plat et accompagne les repas dès le petit-déjeuner.


Soupe miso




Le miso est une pâte épaisse de soja, riz ou orge, fermentée, dont la couleur va du beige clair au noir en fonction du type, au goût plus ou moins puissant et salé. La quantité et le type de pâte miso a ajouter dépend du goût de chacun.
Ma première soupe miso, réalisée il y a quelques années avec un miso rouge,  avait été imbuvable! J’y étais allé franco pour la quantité de miso, comme je le voyais dans différentes vidéo: un véritable échec! Cette fois-ci, j’ai choisi un miso blanc, plus doux, et j’ai ajouté petit à petit de la pâte jusqu’à obtenir une saveur adaptée à mon goût. Peu fermenté, le miso blanc est aussi moins salé, ce que j’ai compensé par un peu de sauce soja. 


miso blanc




Le dashi, bouillon japonais à base de kombu et de bonite séchée est le second ingrédient fondamental de la soupe miso. A défaut de prendre le temps d’en réaliser maison, vous pourrez trouver des préparations lyophilisées dans des épiceries asiatiques et des épiceries bio. 


bouillon dashi maison



Une fois la soupe préparée, vous pouvez ajouter de l’algue wakamé, des cubes de tofu ferme, des crevettes, des champignons, des oignons nouveaux ou de la ciboule, du boeuf en fines lamelles …en fonction de vos goûts personnels. Ici, j’ai ajouté des cubes de tofu et des lamelles de champignon shiitaké; quand au  vert d’oignon ciselé que j’avais prévu d’ajouter, j’ai oublié de le mettre au moment de prendre mes photos!

Selon les ingrédients que vous ajouterez à votre soupe, il faudra les mettre à cuire dans le dashi, c’est le cas de légumes durs comme le daikon, le navet, la carotte; les autres ingrédients s’ajoutent après avoir réchauffé le dashi ( tofu, wakamé, germes de soja, chou…). 



Attention, le miso ne doit pas bouillir pour ne pas perdre ses propriétés et ses arômes.

Soupe miso



Soupe miso


Ingrédients/1 personne
  • 200 ml de bouillon dashi maison
  • Environ 1 c à s de pâte miso (blanc pour moi)
  • facultatif: daikon,carottes, tofu ferme, algue wakamé, shiitake, oignon nouveaux, crevettes…
Faites tremper le wakamé dans un bol rempli d’eau chaude pendant 5 min environ pour qu’il se réhydrate. Égouttez-le bien.

Réchauffez le bouillon dashi (stopper le feu juste avant ébullition).Si vous ajoutez des ingrédients durs à votre soupe (daikon, carotte…), faites les cuire dans le dashi jusqu’à ce qu’ils soient tendres.
  
Hors du feu, rajoutez la pâte miso en déposant un peu de pâte dans une passoire et en la disposant dans la casserole. Diluez la pâte. Ajustez la quantité de miso selon vos préférences. Commencez par de petites doses et goûtez pour ajuster la dose. 
Le miso ne doit pas bouillir car il perdrait ses propriétés.


Soupe miso



Ajoutez le tofu coupé en petits dés, le wakamé et les lamelles de champignon dans les bols, versez-y le bouillon chaud et parsemez de vert d’oignon ciselé.





Soupe miso


10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.