Cuisine orientale,  Plats,  Recettes du monde,  Viandes,  Volaille

Poulet iranien au safran, fenouil et épines-vinettes, de Sabrina Ghayour

Le fenouil n’est peut-être pas un légume que vous cuisinez régulièrement? C’est portant la saison pour les cuisiner!
Je l’aime beaucoup cru en salade comme dans la salade fenouil-grenade-feta et j’ai même testé en version sucrée pour le plus grand régal des papilles!

Pour en revenir à cette recette de poulet iranien au safran, fenouil et épines-vinettes, elle offre un délicieux mélange de douceur et d’acidité lorsque les épines-vinettes explosent en bouche.



Les épines-vinettes sont des baies rouges acidulées, cultivées dans le pourtour méditerranéen, et particulièrement en Iran. Cette baie est pleine d’atouts: en plus de son goût, elle est a aussi des bienfaits santé (antioxydant, manganèse, potassium, fer …)

Dans ce plat, l’acidité des épines-vinettes vient contrebalancer la douceur du fenouil et du miel. Avec le safran, le cumin et la cannelle, ce plat est magnifiquement parfumé et équilibré.

Ce plat mijote longtemps à feu doux, 2 h 20; la viande se détache alors facilement des os et le fenouil est fondant, avec une saveur subtile.






Poulet iranien au safran, fenouil et épines-vinettes

Préparation: 15 min
Cuisson: 2h30

Ingrédients/4-6 personnes
  • 2 gros oignons hachés grossièrement
  • 8 cuisses de poulet avec os, sans la peau
  • 1 belle pincée de filaments de safran
  • 2 c à c bombées de cumin en poudre
  • 1/2 c à c de cannelle en poudre
  • Le jus de 2 oranges
  • 2 gros bulbes de fenouil, sans les tiges, coupés en quartiers
  • 3 c à s de miel liquide
  • 2 grosses poignées d’épines-vinettes
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Faites chauffer une sauteuse à feu moyen et ajoutez 2 c à s d’huile d’olive. Laissez revenir les oignons quelques minutes; jusqu’à ce qu’ils s’attendrissent et commence à se colorer.
Ajoutez les cuisses de poulet, recouvrez-les d’oignons pour les parfumer et laissez-les dorer quelques minutes.

Pilez le safran dans un mortier (ou écrasez les filaments entre vos doigts, au-dessus d’un récipient) puis parsemez-en le poulet. Ajoutez le cumin, la cannelle et le jus des oranges. Salez et poivrez généreusement, mélangez.

Versez juste assez d’eau bouillante pour couvrir la viande avant d’incorporer les quartiers de fenouil et le miel. Couvrez la casserole, baissez le feu et laissez mijoter 1 h, en mélangeant au bout de 30 min pour éviter que la préparation attache.  

Ajoutez les baies d’épines-vinettes et mélangez, puis couvrez et laissez cuire encore 1 h. Plus la cuisson est douce et prolongée, plus la saveur est riche et le plat goûteux.

Quand le mélange a mijoté 2 h, vérifiez que le poulet et les quartiers de fenouil restent entiers. Mélangez délicatement la préparation, couvrez et laissez cuire encore 20 min. 

Servez avec du riz basmati.






Je propose cette recette à mon amie Gut pour son défi « Cuisinons de saison » d’octobre.



17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.