Cuisine bretonne,  Desserts,  Recettes du monde

Les crêpes bretonnes, ma recette !

La Chandeleur est passée depuis quelques jours et je n’ai pas été très réactive. En effet, à part une pâte à tartiner au spéculoos, je ne vous ai pas proposé de recette autour de cette fête. 

A la fois, pas besoin d’excuse pour déguster des crêpes, surtout lorsque l’on est Bretonne comme-moi, car chez nous, c’est un peu notre plat national ! Il faut dire qu’avant que les pommes de terre ne viennent supplanter les crêpes, celles-ci constituaient un facteur essentiel de l’alimentation de base de la population rurale. On les mangeait émiettées dans un bol de lait caillé. Certains continuent de déguster les crêpes accompagnées de lait ribot et, dans de nombreuses familles, la coutume de faire des crêpes un jour de la semaine a longtemps été conservée, souvent le vendredi, jour maigre.


Les crêpes bretonnes, fines et croustillantes



Je partage avec vous ma recette de pâte à crêpes pour des crêpes fines et croustillantes.


J’aime déguster les crêpes natures ou avec un peu de beurre demi-sel; si vous les consommez garnies avec du sucré, vous pouvez diminuer la dose de sucre de la recette.

Parfois, il m’arrive d’aromatiser mes crêpes, au gré de mes envies.


Les crêpes bretonnes, fines et croustillantes


Pour obtenir de bonnes crêpes, choisissez de bons produits, tamisez votre farine pour une pâte sans grumeaux, utilisez de préférence du lait entier et respectez un temps de repos. Utilisez une crêpière ou poêle bien chaude.


pâte à crêpes avec repos



Petit truc, pour des crêpes légères, remplacez une partie du lait par de l’eau gazeuse.


Les crêpes bretonnes, fines et croustillantes

Les crêpes bretonnes:

préparation: 15 min
Repos 1 à 2 heures

Ingrédients/ 20 à 25 crêpes de 28 cm de diamètre

  • 500 g de farine (T 45 ou 55)
  • 130 g de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 1/2 c à c de gros sel
  • 1 l de lait entier (+lait ou eau) 
  • Parfum facultatif: lambig, rhum, Grand-Marnier, vanille, fleur d’oranger….


Tamisez la farine dans un grand saladier, ajoutez le sucre et le sel. Formez une fontaine et cassez-y les oeufs. 

Travaillez le tout à la cuillère en bois en partant du centre pour obtenir une boule épaisse. 

Versez lentement le lait, sans cesser de travailler la pâte, jusqu’à obtenir une pâte lisse. Ajoutez un parfum si vous le souhaitez.

Couvrez le saladier d’un linge propre et laissez reposer à température ambiante une à deux heures.

Avant d’utiliser la pâte , remuez-la ; celle-ci sera probablement un peu trop épaisse, ajoutez du lait, ou de l’eau ou comme moi, de l’eau gazeuse pour alléger la pâte, jusqu’à ce qu’elle ait la texture souhaitée.


pâte à crêpes



Graissez la crêpière avec un tampon ( chiffon, papier absorbant..) imbibé d’huile ou du beurre (ou le bilig avec un mélange de saindoux et jaune d’oeuf).

Versez une louche de pâte d’un coup franc, en tournant la crêpière pour obtenir une crêpe régulière puis cuire à feu vif. Quand les bords prennent coloration, détachez-les à l’aide d’une spatule et retournez-les et faites-les cuire sur l’autre face .

Les crêpes bretonnes, fines et croustillantes



Empilez vos crêpes au fur et à mesure sur un torchon ou un grand plat et recouvrez-les avec un torchon.


Les crêpes bretonnes, fines et croustillantes

En Bretagne, « crêpe » se dit  » krampouezh »



Les crêpes bretonnes, fines et croustillantes



22 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.