Desserts,  Gateaux

Tarte noisette et chocolat dulcey

Il y avait un moment que je voulais découvrir le goût du chocolat Dulcey de Valhorona. Ça y est, c’est fait, je me suis offert ce petit plaisir!

Ce chocolat gourmand résulte de la caramélisation d’un chocolat blanc, une erreur d’un maître chocolatier, Frédéric Bau, qui a oublié de retirer son chocolat blanc du bain-marie et a découvert, 10 heures plus tard, un chocolat blond. Grand bien lui a pris; ce chocolat est une pure merveille!



Tarte noisette et chocolat dulcey



J’ai tout de suite été séduite par sa jolie couleur blonde et son goût biscuité, peu sucré avec une pointe de sel, un goût inimitable qui donne toute sa saveur à la tarte que je vous présente aujourd’hui. 

Cette tarte, c’est le succès assuré ! Enfin, chez moi, elle a séduit tout le monde.

Elle est très facile à préparer en plus car il s’agit d’une ganache coulée sur une pâte sucrée à la noisette. Il vous restera trop de pâte sucrée; vous pourrez la congeler, faire des tartelettes ou des biscuits.




Tarte noisette et chocolat dulcey






Tarte noisette et chocolat Dulcey:


Pâte à tarte :

  • 140 g  de beurre doux mou
  • 2 g de sel
  • 80 g de sucre glace
  • 40 g de poudre de noisette
  • 1 oeuf
  • 50 g de farine + 175 g de farine


Ganache Dulcey :
  • 200 g  de chocolat Dulcey Valrhona
  • 100 g de crème entière
  • 10 g de miel (ou de sucre inverti)

Décoration :

  • Quelques noisettes torréfiées et grossièrement concassées

Pâte à tarte: 


Travaillez le beurre mou en pommade.

Mélangez le beurre avec le sel, le sucre glace, la poudre de noisette, l’oeuf et 50 g de farine.

Une fois le tout amalgamé, incorporez les 175 g de farine restants, amalgamez le tout sans trop travaillez la pâte qui deviendrait élastique.

Faites une boule, aplatissez-la un peu, enveloppez-la dans un film alimentaire et entreposez-la au réfrigérateur 30 min à 1 h.

Sortez la pâte du frigo, étalez finement la pâte, foncez un cercle à tarte beurré de 22 cm, piquez-la à la fourchette, et faites cuire à blanc 15 min à 170°C  puis 5 min à vide. La pâte doit être légèrement dorée. Le temps de cuisson peut varier selon les fours.

Laissez refroidir complètement.



Ganache

Faites fondre le chocolat au bain-marie sur feu doux.

Faites bouillir la crème et le miel.

Versez la crème en trois fois sur le chocolat et mélangez délicatement en veillant à ne pas faire de bulles. Le chocolat va changer d’aspect au début (il tranche), mais c’est passager.

Versez le tout sur la pâte.

Décorez avec les noisettes grossièrement concassées et quelques morceaux de chocolat coulés sur un rhodoïd ou des pistoles de dulcey.(Sur la photo,le décor  a été mis après réfrigération).

Laissez refroidir puis entreposez au frigo plusieurs heures, voire une nuit.


Source: Cooking Mumu






Alors, je vous ai mis l’eau à la bouche ?


40 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.