Cuisine orientale,  Recettes du monde

Batbout (pain marocain cuit à la poêle)

Pour accompagner mon tajine de petits pois et fonds d’artichaut, j’ai réalisé des « batbout », des pains de farine et semoule cuits à la poêle que l’on peut farcir et dont on choisi la taille en fonction de l’utilisation souhaitée.

C’est un pain très populaire en Orient, surtout en cette période de Ramadan où il accompagne des plats ou est servi garni, en sandwich.


Batbout (pain marocain cuit à la poêle)



Bien que mes batbouts ne soient pas  aussi réussis que ceux que j’ai eu l’occasion de déguster à Fès, nous les avons grandement apprécié pour déguster notre tajine.

La prochaine fois, je testerai en version mini-batbout à garnir  comme j’ai pu voir de nombreuses recettes. 



Batbout (pain marocain cuit à la poêle)



Batbout (pain marocain)

Préparation: 20 min
Levée: 1 h à 1  h 30
Cuisson: 5 à 10 min par pain

Ingrédients/ 9 pains de 10 cm

  • 100 g de farine T 45 ou 55
  • 200 g de semoule extra fine
  • 10 g de levure boulangère fraîche
  • 20 cl d’eau
  • 1/4 c à c de sel


Mélangez tous les ingrédients secs et ajoutez progressivement l’eau tiède.

Pétrissez la pâte 6 min au robot, jusqu’à obtenir une pâte souple et non collante. (Pétrir une dizaine de minutes si vous le faite à la main)

Étalez le pâton sur 4 mm d’épaisseur, sur un plan légèrement fariné .

Découpez des cercles de 10 cm à l’aide d’un emporte-pièce (choisissez la taille de vos batbouts en fonction de leur utilisation). Disposez-les sur un torchon propre. Couvrez et laissez lever 1 à 1 h 30 dans un endroit tiède.




Une fois la pâte levée, mettez une poêle anti-adhésive à chauffer, sans matière grasse, déposez-y un batbout que vous aurez délicatement décollé du torchon pour ne pas dégazer la pâte; lorsque le pain gonfle, retournez-le délicatement et poursuivez la cuisson sur cette face. N’hésitez pas à les retourner plusieurs fois.

Les pains peuvent se préparer à l’avance et se congeler.



Pour vous faire voyager un peu plus, je partage quelques clichés pris à Chefchaouen, ville bâtie à flanc de montagne, dans le Rif, au Nord-ouest du Maroc. La vieille ville est célèbre pour les différents tons de bleus délavés. Difficile de faire un choix dans les clichés tant cette ville est magnifique.


Montagnes du Rif


Chefchaouen / ville bleue/ Maroc


18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.