Desserts

Fondant Baulois

Aujourd’hui, je vous propose une balade gourmande en bord de mer, sur la côte atlantique!

Au retour d’une semaine de vacances à La Baule, ma fille a décidé de réaliser un  » fondant Baulois « , une spécialité locale au chocolat avec une légère note au caramel au beurre salé et une fine croûte légèrement meringuée.


Fondant Baulois

Je vous présente donc sa superbe réalisation gourmande.

La recette étant jalousement gardée par son fabricant, c’est sur la version de Bernard qu’elle a jeté son dévolu.

Petite précision, et non la moindre, c’est un gâteau facile à faire mais qui n’est pas pour les impatients car il faut le laisser reposer 2 h avant de le cuire et au moins 12 h après cuisson!


Fondant Baulois, gâteau au chocolat

Elle a utilisé un moule à charnière de 16 cm, contre un moule à fond amovible de 18 cm à l’origine. Elle n’a pas eu de souci à le démouler, mais un peu de pâte s’est écoulée hors du moule en début de cuisson.

N’ayant jamais goûté de Fondant Baulois, je ne sais pas si celui-ci se rapproche du gâteau traditionnel, mais je peux vous dire que ce gâteau est vraiment très bon, avec une texture hors du commun ; mieux vaut le déguster en petites parts car il est riche ! En tous cas, c’est une douceur cacaoté qui séduira les fondus de chocolat !



Fondant Baulois, gâteau au chocolat


Fondant Baulois:

(Prép 15 min/ repos 2 h + 12 h/ cuisson 35-40 min)

Ingrédients / 1 moule de 18 cm à fond amovible


  • 115 g de chocolat noir 64 % de cacao
  • 140 g  120 g de beurre ½ sel
  • 140 g de sucre de canne (ou 100 g de sucre roux et 40 g de sucre complet de canne)
  • ¼ c à c de sel
  • 160 g d’œufs (4 petits œufs)
  • 20 g de farine


Faites fondre ensemble le beurre ½ sel et le chocolat noir au four à micro-ondes ou au bain-marie.

Versez le sucre de canne, le sel et les œufs dans la cuve d’un robot. (Vous pouvez aussi remplacer 30% du sucre de canne par un sucre complet pour une saveur de caramel).
Avec le fouet, battez en vitesse moyenne pendant 5-7 minutes afin que le sucre soit totalement dissous et que le tout blanchisse. Ne fouettez pas en vitesse maximum ( mi-puissance suffit).
Au départ cela ressemble à du caramel, mais au bout de 5-7 minutes, le mélange devient crémeux et blanchit.

Versez la farine et mélangez de nouveau quelques secondes juste pour l’incorporer.

Versez alors le chocolat/beurre puis fouettez à bonne vitesse jusqu’à ce que le tout soit bien incorporé. 

Coupez un cercle de papier cuisson de la taille du fond du moule, déposez-le dans le moule de 18 cm (16 cm pour moi), puis beurrez le fond et les bords du moule.

Versez la pâte et laissez reposer 2 heures pour permettre à l’air contenu dans la pâte de remonter à la surface et former une croûte légèrement meringuée.

Le temps écoulé, préchauffez votre four à 125°C en chaleur tournante ; enfournez le gâteau et faites cuire pendant 35 à 40 minutes. En fin de cuisson, le centre du gâteau doit être encore tremblotant. 
Laissez-le reposer une heure puis démoulez-le.

Laissez-le refroidir à température ambiante avant de l’entreposer au réfrigérateur dans une boite hermétique assez grande, afin de le protéger de l’humidité du réfrigérateur et des odeurs.

Le lendemain, coupez des parts avec un couteau trempé dans de l’eau chaude (et essuyé) et dégustez-le sans attendre. 

Source : La Cuisine de Bernard






Bravo ma fille, la relève est assurée ! 


Fondant Baulois, gâteau au chocolat



Retrouvez le véritable « Fondant Baulois » ici .


54 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.