Non classé

Petite évasion marseillaise !

Me voilà de retour de mon escapade dans le Sud, Marseille plus précisément. Je voulais quitter le temps maussade, et bien, j’y ai aussi retrouvé la pluie! Comme quoi, il ne pleut pas qu’en Bretagne! A moins qu’elle ne se soit glissée dans mes bagages!

Ne soyons pas médisant, j’y ai aussi trouvé le soleil et le ciel bleu! 



Malgré la pluie qui a gâché un peu la balade, nous avons déambulé dans les rues de Noailles, quartier très cosmopolite du 1er arrondissement de Marseille, grouillant de vie. Le quartier regorge de commerces d’alimentations et de produits orientaux. Dégustation de vrai tarama, de borek, de pâtisseries arabes, de galettes farcies à la viande ou aux légumes …. recherche d’épices nouvelles… étape à la maison Empereur, véritable institution à Marseille, où l’on trouve de tout, de l’outillage aux ustensiles de cuisine, en passant par la pierre ponce et le torchon au mètre. Les souvenirs d’enfance remontent à la surface en redécouvrant certains objets trop longtemps oubliés! Un endroit vraiment magique où tout donne envie! 


Escalier /entrée métro Marseille


Puis une journée aux Goudes, ce petit village de pêcheurs, aux portes des calanques, que je n’avais pas eu l’occasion de découvrir lors de mes précédents séjours dans la ville phocéenne. L’endroit est superbe et facilement accessible en cette saison; ses petites maisons, ses barques hissées sous des cabanons, sa vue grandiose dans un cadre vraiment magnifique en font une étape pittoresque des plus agréable.


les Goudes, Marseille



les Goudes, Marseille


les Goudes, Marseille la baie des singes



Et puis, bien sûr, des déambulations dans la ville phocéenne: le Vieux Port, la Corniche, le vallon des Auffes, le Panier …. Concert de musique de chambre au foyer de l’Opéra … quelques resto et un peu de shopping bien sûr !


Le Vieux Port Marseille





Nous avons profité  de faire une petite escapade à Aix-en-Provence pour visiter la Fondation Vasarely, érigée dans les années 70 à la périphérie de la ville. Les oeuvres monumentales du plasticien sont impressionnantes, on déambule de pièces en pièces, jouant avec les effets d’optiques. Malheureusement, toutes les oeuvres ne sont pas accessibles car en cours de rénovation. 







Et puis, bien sûr, déambulation dans les rues d’Aix et dégustation de délicieux calissons, cette confiserie au melon confit et amandes que j’adore! Je n’allais pas m’en priver !


Aix-en-Provence




Voilà, c’est déjà fini, 5 jours, ça passe vite, trop vite!
Mais heureusement, depuis mon retour, il fait soleil!


18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.